lundi 4 décembre 2017

La course des idées

Quand les mots dépassent la pensée c'est qu'ils vont plus vite à la course des idées.
Posté par Bruno Uytters à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 3 décembre 2017

La bienveillance

La bienveillance ne se mesure pas aux discours condescendants ni aux effets de style. Il faut des actes et encore des actes. Parfois juste un d'ailleurs mais il en faut au moins un pour en attester l'existence.
Posté par Bruno Uytters à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 décembre 2017

Il souffle

Sa douleur est changeante, il souffre le chaud et le froid
Posté par Bruno Uytters à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 décembre 2017

L'attente

L'attente n'est jamais vaine car elle déroule alors son trésor d'imagination où les secondes sont autant de moments qui vous invite à la création.
Posté par Bruno Uytters à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 décembre 2017

Une pensée

Une pensée tendre est toujours une pensée juste. Sans peur de se tromper.
Posté par Bruno Uytters à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 2 décembre 2017

Au travers de la vitre

Regarder la vitre et se voir dedans. Miroir aux reflets de soi et du monde environnant. Moment scellé au travers de la glace l'espace d'un instant. Les lumières de la ville se figent en troubles scintillements.
Posté par Bruno Uytters à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 1 décembre 2017

La vision

Le plaisir de ne rien à voir à faire. L'action se vit par la vision.
Posté par Bruno Uytters à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 30 novembre 2017

Partir

Soigner le mal par la malle. Par se faire la malle...se casser quoi ! Partir.
Posté par Bruno Uytters à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 29 novembre 2017

Poil de la bête

Reprendre du poil de l'âne bête. Se dit de quelqu'un qui s'enfonce dans l'ignorance
Posté par Bruno Uytters à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 28 novembre 2017

Une autre planche

Besoin de toi comme d'écrire. Ce que je ne sais plus te dire.La page est encore blanche qui attend une nôtre planche.
Posté par Bruno Uytters à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]