On a beau être humain, on ne l'est jamais assez.